J'entends des pas derrière moi...

Livre

Witek, Jo (1968-....). Auteur

Edité par Nathan Jeunesse. Paris - 2021

Dina, une jeune fille de 16 ans, rentre chez elle à pied après une soirée. Seule dans la nuit et le froid, elle a le sentiment d'être suivie. La version audio et la version numérique sont accessibles gratuitement via l'application Nathan Live. Electre 2021

Voir la collection «Court toujours»Voir la collection «Grand format»

Autres documents dans la collection «Court toujours»Autres documents dans la collection «Grand format»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Dans mon petit coeur / Jo Witek, Christine Roussey | Witek, Jo (1968-....). Auteur

Dans mon petit coeur

Livre | Witek, Jo (1968-....). Auteur | 2013

Privée de réseau ! : Mentine. 1 / Jo Witek | Witek, Jo (1968-....). Auteur

Privée de réseau !, Mentine, 1

Livre | Witek, Jo (1968-....). Auteur | 2015

Mes petites peurs / Jo Witek, Christine Roussey | Witek, Jo (1968-....). Auteur

Mes petites peurs

Livre | Witek, Jo (1968-....). Auteur | 2015

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

La société du spectacle / Guy Debord | Debord, Guy (1931-1994). Auteur

La société du spectacle

Livre | Debord, Guy (1931-1994). Auteur | 2018

Systématisant les thèmes développés dans la revue Internationale situationniste, G. Debord critique, dans ce texte de 1967, tous les aspects du capitalisme et de son système général d'illusions où la représentation est préférée à ...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • agression 4/5

    Plongez dans le monologue intérieur de Dina, 16 ans, de retour de soirée, qui se sent suivie dans la rue. Des bruits de pas, le grincement d’une grille, une voiture qui s’arrête, le raccourci dans le parc ; petit à petit la peur de l’agression va s'accentuer, oppressant la jeune femme jusqu’à la paranoïa. Avec ce récit court et ultra réaliste, l’autrice aborde les thématiques des agressions faites aux femmes, les inégalités de genres et soulève une question essentielle : pourquoi les filles ne pourraient-elles pas rentrer tranquilles chez elles la nuit ?

    Nicolas, médiathécaire - Le 12 mars 2022 à 09:58