0/5

0 avis

trois petites cochonnes (Les )

De : Stehr, Frédéric. Auteur)


Edité par Ecole des loisirs. Paris , 1997


La recherche d'un mari dans une version "inversée" du conte traditionnel.


Type de document
Livre
ISBN
2-211-04598-7
EAN
2-211-04598-7
Langue
français
Description physique
32 p.. tout ill. en coul.. 24 x 30 cm
Sujets
Classification
01 JEUNESSE CONTES
Cotes
C DET
Sections
Jeunesse
Editeur
Ecole des loisirs. Paris
Année de publication
1997

trois petites cochonnes (Les )



Suggestions

Du même auteur

Tu seras funambule comme papa ! | Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur

Tu seras funambule comme papa !

Livre

Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur | | l'Ecole des loisirs. Paris | 1990


Un cochon chez les loups | Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur

Un cochon chez les loups

Livre

Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur | | Ecole des loisirs. Paris | DL 2006


Loupiotte | Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur

Loupiotte

Livre

Stehr, Frédéric (1956-....). Auteur | | l'Ecole des loisirs. Paris | DL 2005


Ceux qui ont emprunté ce document, ont aussi emprunté

Mon copain Max m'a dit qu'il comptait sur son papa pour faire ses devoirs de mathématiques | Le Saux, Alain. Auteur

Mon copain Max m'a dit qu'il comptait sur son papa pour faire ses devoirs de mathématiques

Livre

Le Saux, Alain. Auteur | | Rivages. Paris | 1996


robots (Les) | Ledu, Stéphanie (1966-....). Auteur

robots (Les)

Livre

Ledu, Stéphanie (1966-....). Auteur | | Milan jeunesse. Toulouse | DL 2011

Pour découvrir la robotique, des automates aux robots du futur, les différents usages des robots, dans l'industrie, en médecine, dans l'armée, etc.


Qui l'eût cru ! | Suzuki, Noritake. Auteur

Qui l'eût cru !

Livre

Suzuki, Noritake. Auteur | | Picquier jeunesse. Arles | DL 2017

Gare aux apparences ! Un rhinocéros végétarien, une girafe qui voudrait pouvoir passer les portes, ou un moineau qui préfèrerait marcher : une vérité peut en cacher une autre. Et ce n'est pas parce que le lion est le roi des anima...


Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs